Infrastructure de transport

Transport maritime

Ports de Sydney - Les ports de Sydney sont situés sur la côte Nord-Est de l’île du Cap-Breton. La profondeur y est de 17 mètres (56 pieds) et une gamme complète de services y est offerte. Les gouvernements fédéral et provincial et les administrations municipales, de concert avec le secteur privé, ont investi 38 millions de dollars dans des travaux de dragage afin d’accroître la profondeur du canal d’accès pour accueillir les navires postpanamax.
 
Le secteur des croisières touristiques est devenu l’un des principaux volets de l’industrie du tourisme du Cap-Breton. En effet, plus de 50 navires par année font escale dans le port de Sydney, et de petits navires de croisière accostent régulièrement dans les ports de Louisbourg et de Baddeck.
 

An image

Détroit de Canso – Le détroit de Canso coupe l’île du Cap-Breton de la Nouvelle-Écosse continentale. On y trouve le port le plus profond de toute la côte Est nord-américaine. Il s’agit d’un canal de 20 kilomètres (12,42 milles) de longueur et de 27 mètres (89 pieds) de profondeur, dont la largeur peut atteindre 1,5 kilomètre (0,93 mille), et qui peut accueillir des navires de 500 000 tonnes de port en lourd. Deux ports publics s’y trouvent, soit ceux de Port Hawkesbury et de Mulgrave, de même que cinq terminaux privés.

Transport aérien

L’aéroport JA Douglas McCurdy de Sydney propose quotidiennement plusieurs vols en direction de l’aéroport international Stanfield d’Halifax, ainsi que des vols de correspondance vers les principales destinations nord-américaines et internationales. Air Canada y offre chaque jour des vols directs à destination de Toronto, WestJet offre également chaque jour, de mai à octobre, un vol à destination de Toronto, et Air Canada offre en outre des vols directs saisonniers à destination de Toronto. La piste principale de l’aéroport a une longueur de 2 155 mètres (7 070 pieds).

Quant à l’aéroport de Port Hawkesbury, il fournit des vols d’affaires et nolisés. Situées à environ 8 kilomètres (4,9 milles) des limites municipales de Port Hawkesbury, ses installations disposent d’une piste asphaltée de 1 524 mètres (5 000 pieds) de longueur et de 46 mètres (150 pieds) de largeur, et sont dotées d’un éclairage radiocommandé pour les opérations de nuit.

Transport routier

Il y a trois routes de série 100 au Cap-Breton (la 104 et la 105, qui font partie de la Transcanadienne, et l’autoroute 125), pour un total de 211 kilomètres (131 milles). Les visiteurs ont accès au Cap-Breton grâce à la chaussée de Canso, qui relie l’île à la Nouvelle-Écosse. Une gamme complète de services est offerte pour le transport des marchandises, allant de grands transporteurs à de petites entreprises de camionnage spécialisées. Le Cap-Breton est également le point de transbordement de toutes les marchandises transportées par camion à destination et en provenance de Terre-Neuve-et-Labrador.

An image

Service de traversier

Le service de traversier de Marine Atlantique fournit, aux automobilistes et aux véhicules de transport, la liaison essentielle entre Terre-Neuve-et-Labrador et le reste du Canada via North Sydney.

Transport ferroviaire

Le Cap-Breton est relié au reste du Canada et aux États-Unis par l’intermédiaire d’un chemin de fer de 394 kilomètres (245 milles) exploité par la Cape Breton and Central Nova Scotia Railway. Le service de transport ferroviaire dessert certaines installations des ports de Sydney et du détroit de Canso, de même que de nombreux parcs industriels de la région. Le chemin de fer permet l’utilisation de conteneurs gerbés et il est relié au réseau nord-américain du CN à Truro, en Nouvelle-Écosse. Les principales marchandises sont le charbon, les produits du bois, les produits chimiques et métaux et les rails.