L’avantage du Cap-Breton

Plus que jamais, l’argument économique pèse lourd. Les entreprises qui souhaitent prendre de l’expansion trouveront à l’île du Cap-Breton un climat extrêmement concurrentiel.

l’île du Cap-Breton - L’avantage du Cap-Breton 

Que vous soyez un fabricant de produits destinés aux marchés américain ou européen ou un producteur d’éoliennes, le Cap-Breton est un des endroits en Amérique du Nord où le coût de revient est le plus bas. Cet avantage est confirmé dans le Rapport spécial de l’étude Choix concurrentiels 2014 de KPMG, qui porte sur l’examen de 17 secteurs dans plus d’une centaine d’endroits en Amérique du Nord, en Europe, en Asie et en Australie.

Selon le rapport, le Canada arrive au premier rang avec un coût de revient inférieur de cinq pour cent à celui des États-Unis. On peut y lire que la ville de Sydney, au Cap-Breton, est une des régions les plus concurrentielles sur ce plan au Canada comparativement à d’autres grands centres. Le graphique ci-dessous présente l’indice du coût de revient de Sydney en comparaison avec celui d’autres centres.

An image
(Nota : L’indice représente le coût de revient en pourcentage relatif de la valeur de référence de 100, soit les États-Unis. La valeur de référence correspond à la moyenne du coût de revient des quatre grandes villes américaines suivantes : New York, Los Angeles, Chicago et Dallas-Fort Worth).

L’avantage de Sydney, au Cap-Breton, en raison du coût de revient est dû aux facteurs suivants :